GSM et risque sanitaire

A partir du 1er mars 2014, il sera obligatoire de mentionner la valeur DAS de tout GSM.

La valeur DAS est le temps de débit d’absorption spécifique. Cette valeur DAS devra être mentionnée avec les autres données techniques du GSM,  aussi bien dans les magasins que sur les sites web de ventes par correspondance.

Cette obligation est prise par mesure de précaution. Selon l’Agence internationale de recherche sur le cancer, une augmentation du risque de cancer du cerveau est possible en cas d’usage intensif d’un GSM. Les ondes radio sont classées dans la catégorie « potentiellement cancérigène ». Dans l’attente de conclusions scientifiques plus claires, des mesures sont prises pour sensibiliser les utilisateurs de GSM. L’achat d’un GSM avec une faible valeur DAS  permettra à l’utilisateur de réduire son exposition moyenne. Il est malgré tout recommandé d’utiliser son GSM de manière raisonnable, avec une oreillette et d’envoyer des sms à la place des appels dans les zones à faible réception.

(Plus d'informations sur le site du SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement)

Source : Portail Belgium.be